Archives par étiquette : #BD

LE TEMPS DU RÊVE : Parution du tome 2 reportée en juillet !

Arrachée à sa mère, une jeune aborigène des générations volées parvient à survivre en peignant des mondes oniriques. Mais sa peinture insolite devient rapidement l’objet de la cupidité d’une société occidentale faisant ainsi son infortune et son désespoir… !

2 – Outremer 
Après avoir échappé de justesse aux détectives envoyés par son père, Maayan vit recluse dans une villa italienne de la baie de Salerne, où elle doit peindre pour le compte de la famille Maloni. Ses toiles sont vendues à de riches collectionneurs et font les affaires des mafiosi.
Mais depuis plusieurs mois, Maayan n’a plus d’inspiration et sa morosité entâche ses toiles devenues sombres et funestes; elle repense à sa terre natale et sent son rêve lui échapper au fil des jours.
Pourtant, un espoir semble permis grâce à son nouvel ami Milo qui l’aide à s’échapper de sa « prison » pour s’embarquer dans un bateau à destination de terres lointaines.
Pendant ce temps, Walter Barn retrouve la trace de Maayan, sa fille adoptive, et met tout en oeuvre pour lui remettre la main dessus. Par ailleurs, Urbin et Marilyn, devinant la détresse de la jeune aborigène, se lancent également à sa recherche et s’embarquent à bord du Siomar pour les côtes italiennes.

Scénario/dessin/couleur : H.TONTON  
EAN : 9782914880299
PARUTION JUILLET  2018

 

        

 

1- Ocre Années 1960.  Urbin Monlins est un commissaire-priseur notoire de la région lyonnaise qui s’est construit une renommée grâce à des ventes aux enchères particulières, attirant journalistes et collectionneurs excentriques venus voir ou acquérir une œuvre d’art insolite.
De par son parcours et sa fonction, Urbin pensait avoir vu les plus grandes toiles des plus illustres peintres, allant du néoclassique au révolutionnant Pop art en passant par le fauvisme. C’était sans compter sur le talent de la jeune Maayan qu’il découvre à travers l’une de ses toiles mise en vente lors d’une enchère.
L’œuvre est imprégnée de l’art aborigène, très méconnu en Europe puisqu’il est par nature éphémère. La toile fait sensation si bien que l’enchère se clôt bien au-delà du prix escompté. Lors d’une soirée organisée par la comtesse de Beauvière, grande amatrice de peintures du monde, Urbin retrouve la toile qu’il pensait ne jamais revoir. Posée au milieu d’une extraordinaire collection d’objets tous aussi curieux les uns que les autres, la toile resplendit avec ses contrastes et ses nuances exceptionnels. Envoûté par la magie picturale, Urbin, profitant de l’ambiance festive, commet l’impensable : il s’empare de la toile !

Son larcin fait la une des journaux locaux et les nouvelles allant vite, la comtesse est aussitôt approchée par Mouse et Gitane, les détectives privés à la recherche de Maayan, la fille adoptive de Walter Barn. Ces derniers événements perturbent quelque peu Urbin, plutôt habitué à une vie tranquille et mesurée, et les stratèges auxquels il pense pour camoufler son larcin ne sont pas sans risque…

Scénario/dessin/couleur : H.TONTON  
EAN : 9782914880299
PARUTION MAI  2017

 VOIR LES PLANCHES CHOISIES

           

 

Série LADY Mc LEOD tome 2- Le Tombeau d’Abuzir 06/2017

Lady McLeod 2 – Le tombeau d’Abuzir
1907. Deux ans se sont écoulés depuis l’attaque perpétrée à Paris par l’organisation secrète sous le contrôle d’Alfred Kiepert (alias maître Sadhû), à laquelle la tueuse javanaise Mata Hari a prêté allégeance. Depuis leur mystérieuse disparition, le Deuxième Bureau -les services secrets Français- peine toujours à les localiser afin de les capturer. D’autant que les Changements politiques français entravent désormais leur enquête…
Après deux opérations infructueuses à Nice et à Monte-Carlo, tout semble bloqué. Jusqu’au jour où Irène Valentin, une collègue du commissaire Ladoux, apporte d’importants indices et une piste qui vont les mener, eux et Margaretha McLeod, jusqu’en Égypte. Sur place, usant des réseaux d’Irène, ils vont croiser la route d’un baroudeur sans scrupules ; un certain Kenneth Robeson, qui prétend avoir été trompé par les manœuvres de Mata Hari alors qu’il devait la guider vers une nécropole mythique gardée secrète : le tombeau d’Abusir ! Il veut se venger d’elle et si ça les intéresse, il est prêt à unir leurs forces.

Lady McLeod est une fiction basée autour de la véritable histoire et la personnalité ambiguë de Margaretha Geertruida Zelle McLeod, plus connue sous le nom de MATA HARI. Dans la réalité, cette fabulatrice revenue d’un séjour à Java avec quelques pratiques folkloriques dans ses bagages, connut une gloire aussi grandiose qu’éphémère comme danseuse exotique. Vivant au-dessus de ses moyens, à l’approche de la Grande Guerre, elle tenta une carrière d’espionne, jouant de ses relations mondaines pour agir comme un agent double ; activité qui lui sera fatale fin 1917 .

Ce second tome de Lady McLeod développe d’avantage l’énigme sur l’existence de non pas une seule femme, mais deux :
1. Margaretha, désormais à la solde du Deuxième Bureau, s’escrime autant qu’elle le peut, à préserver la vie de son fils toujours captif de maître Sadhû, et ce, sans que ses geôliers le sachent.
2. La tueuse, qui dans cette fiction porte aussi le nom Mata Hari, sosie exotique de Margaretha, quant à elle, poursuit ses missions pour le compte de l’organisation du « bout du monde », cherchant à rassembler les pièces d’un puzzle ancestral. Et entre ces deux femmes fatales, le débonnaire et grincheux capitaine Ladoux essaie tant bien que mal de démêler cet imbroglio d’un genre si particulier.

Après avoir éclairci une grande partie des rouages qui ont amené cette organisation conspirationniste à sortir de l’ombre à Paris, c’est au Caire que la traque continue. Les intentions d’Alfred Kiepert s’éclaircissent peu à peu : Plonger l’Europe dans le chaos dans les dix années à venir. Deux nouveaux personnages entrent également sur l’échiquier : Irène Valentin, probable futur meneuse des brigades mobiles de Georges Clemenceau et Kenneth Robeson, référence évidente au mythique Doc Savage…

VOIR LES PLANCHES CHOISIES

Scénario : Nathaniel Legendre – Jean-Blaise Djian

Dessin / couleurs : Sergio Alcala-Perez
EAN : 9782914880268
PARUTION JUIN
2017

 

LE TOME 1

1 L’inconnue de Java. 13 mars 1905, au musée Guimet, le Paris des beaux quartiers découvre la toute première représentation de Mata Hari, superbe danseuse javanaise sans retenue, n’hésitant pas à se dénuder. Le succès est immédiat.
Mais peu eurent connaissance du drame atroce qui se déroula en coulisse juste après le spectacle : plusieurs cadavres de gardiens furent retrouvés, atrocement mutilés, comme ayant été victimes d’une bête sauvage. Alerté par le propriétaire des lieux, le capitaine Ladoux, du Deuxième Bureau, fut en charge de l’enquête. Amené à questionner Margaretha Grietje McLeod, véritable nom de la danseuse javanaise, il eut bien du mal à faire le lien entre l’ascétique hollandaise et l’envoutante bayadère sans inhibitions…
Et si, comme les indices le laissent à penser, un monstre sanguinaire est dans son sillage, de quel genre s’agit-il ? Et où se cache-t-il ?
L’homme du Deuxième Bureau fera tout pour le découvrir….

Scénaristes : Nathaniel Legendre – Jean-Blaise Djian
Dessinateur : Sergio Alcala-Perez
Coloriste : Virginie Blancher
EAN : 9782914880169
PARUTION FEVRIER 2016

VOIR LES PLANCHES CHOISIES


En savoir plus sur Mata Hari

Frédéric Guelton, « Le dossier Mata Hari », Revue historique des armées [En ligne], 247 | 2007, mis en ligne le 22 juillet 2008, consulté le 27 novembre 2015. URL : http://rha.revues.org/1993

LA PRESSE EN PARLE

Scenario.comdbd